LANGUES ET CULTURE

 

Par ce programme, SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées ont besoin d’apprendre le français pour faciliter leur intégration, professionnelle et personnelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE TUTORAT

 

SINGA propose d’accompagner les personnes réfugiées dans la découverte des codes socio-culturels nécessaires à la construction de leur vie dans la société d’accueil. Les échanges, dont le thème et/ou l’objectif sont choisis par l’apprenant, permettent d’acquérir rapidement ces codes, et facilitent le développement social et l’épanouissement personnel, ainsi que la recherche d’emploi et la définition d’un projet professionnel, si la personne le souhaite. Chaque tuteur ou tutrice  accompagne un ou une bénéficiaire tout au long du programme. Le tutorat est accompagné par l’association: une formation est dispensée en amont du programme, un suivi régulier ainsi qu’un soutien pédagogique sont assurés.

L’accompagnement par des bénévoles de la société d’accueil favorise la sensibilisation de la société civile aux réalités des personnes réfugiées pour bâtir leur vie dans leur nouveau pays. En outre, ces rencontres permettent la création d’un lien de confiance, qui facilite l’intégration, et constituent une expérience interculturelle passionnante.

 

Le tutorat permet :

 

  • L’accompagnement des personnes réfugiées dans leur apprentissage du français;

 

  • La sensibilisation de la société civile aux situations d’asile, favorisant l’échange entre tuteurs/tutrices, bénévoles et les personnes réfugiées.

LES ÉCHANGES LINGUISTIQUES


Les échanges linguistiques découlent directement du principe selon lequel les personnes réfugiées ont autant à apporter à la société d’accueil que les québécois ont à leur offrir. Il s’agit de séances de deux heures en binôme pendant lesquelles les personnes réfugiées apprennent le français auprès de québécois avant de leur enseigner leur langue natale.